• General contractor: 
    Conseil Général des Hauts-de-Seine
    City: 
    Nanterre
    Shon: 
    10.724
    Cost: 
    21,4
    Year: 
    2010
    Status: 
    Réalisé
  • Si en apparence toutes les écoles se «ressemblent» entre le primaire et le collège se produit cependant une profonde mutation dans la pratique spatiale et la configuration programmatique. L’élève n’est plus, en effet, «sédentaire» mais «nomade» passant d’une salle à l’autre en fonction de l’enseignement. Cette mobilité intérieure peut devenir le support de micro-urbanités «gigognes».
    Le hall, et le CDI placé en suspension au dessus du hall, occupent une place centrale. Leur volume constitue à la fois la véritable entrée et l’échangeur de flux de tout l’établissement. La double hauteur et l’escalier monumental créent une mise en scène spatiale, avec des effets de réflection, des transparences et des verres colorés qui amplifient l’espace et lui procurent une certaine théâtralité.
    Ce lieu central distribue la salle polyvalente en rez-de-chaussée, les deux niveaux de classes, et enfin le CDI et l’administration. Le gymnase, utilisé par l’établissement comme par la ville, est accessible depuis la cour de récréation mais aussi depuis la rue, bénéficiant ainsi d’un fonctionnement autonome.
    Répondant aux différentes contraintes de protection solaire, d’occultation et d’intrusion, les architectes ont mis au point avec le cabinet Van Santen un principe de façades modulaires et systématiques. Cette répétitivité a permis d’aboutir un détail de châssis d’une grande finesse et d’un haut niveau de technicité. Les façades des classes sont vivantes, mouvantes, elles vibrent au gré des variations solaires ou des cours dispensés dans les classes. Les volets coulissent sur de longues glissières verticales, constituées d’épines dorées qui rappellent certaines réalisations de Jean Prouvé ; ils peuvent être complètement ouverts ou complètement fermés, transformant l’aile des classes en une composition abstraite.

    chef de projet : Mathieu Garcia