• General contractor: 
    Conseil Général de Loire Atlantique
    City: 
    Nantes
    Shon: 
    14.250 m²
    Year: 
    2008
    Status: 
    En cours
  • Le terrain sur lequel le futur bâtiment du conseil Général de Loire atlantique sera érigé s’inscrit dans l’ensemble du projet urbain en cour sur l’île de Nantes. À ce titre, l’atelier de l’Île de Nantes a établi une étude de faisabilité permettant de définir des objectifs précis pour les concepteurs : Mise en place d’un « socle actif » en liaison avec la rue et accueillant les principales fonctions d’accueil, mise en place d’un « nouveau sol en r+1 », au niveau de la voie ferrée, sur lequel s’établit un aménagement plus libre, avec terrasses extérieures. Un épannelage varié basé sur la fragmentation des volumes et sur les différences de hauteur. Découpe des volumes en partie supérieure, permettant la création de terrasses extérieures accessibles. Création de failles entre les volumes construits, autorisant des vues depuis la rue sur le cœur d’îlots et notamment l’espace vert protégé. Création d’un jardin en pleine terre autour de l’espace vert protégé. Éviter la mise en place d’un front linéaire sur rue. Ces orientations nous ont permis de bien comprendre les volontés de l’aménageur quant à l’impact de ce futur bâtiment sur ce site.

    Situé à l’angle du Boulevard Gustave Roch et du Boulevard Victor Hugo, le site est bordé à l’ouest par une voie ferrée destinée pour quelques années encore au fret, et au sud par une parcelle occupée par des locaux d’activité et bureaux. Le bâtiment de logements situé Boulevard Victor Hugo, face à la parcelle a été remarqué dans le nouveau PLU, comme appartenant à l’image de l’Île de Nantes. Enfin sur le Boulevard Roch, un tissu urbain peu dense, accueille locaux d’activités et quelques logements. Quartier en devenir, cet ensemble n’est pas constitué d’alignements ou d’unités caractérisées, il est au contraire le fruit d’un assemblage hétérogène de logements et de locaux d’activité, à l’image de l’histoire de l’Île de Nantes autrefois occupée par les chantiers navals. La présence d’un espace vert protégé à l’intérieur de la parcelle caractérise le site quant à l’importance du végétal et à la nécessité de le développer au titre de la qualité environnementale du futur Projet. L’ensemble de ces éléments mis en rapport avec les orientations définies par l’atelier de l’Île de Nantes ont guidé notre réflexion, tant d’un point de vue implantation urbaine qu’architecturale.
    L’importance du programme, à construire par rapport à la taille de la parcelle, nous a conduit à privilégier une implantation du bâtiment en H, permettant à la fois de former des retraits par rapport à l’alignement sur le Boulevard Victor Hugo et de dégager des transparences entre un parvis jardin et le jardin « espace boisé classé » côté ouest.