• General contractor: 
    Bouygues Immobilier
    City: 
    Chatenay-Malabry
    Shon: 
    9.053 m²
    Year: 
    2011
    Status: 
    En cours
  • PRO EN COURS

    chef de projet : Bernard Viret

    Par son implantation et le traitement paysager cet ensemble bâti composé de logements, commerces et bureaux prolonge la tradition de la ville jardin de l’histoire urbaine de Chatenay-Malabry.Le bâtiment fait la liaison entre le plateau, actuellement occupé par les universités et le bas, quartier plus résidentiel.

    Le projet se développe autour d’un jardin arboré en cœur d’îlot. Il vient créer un cadre agréable pour les bureaux et les logements. Sa topographie reprend le dénivelé du talus Sud tout en créant des terrasses dédiées aux logements de plein pied. Cet aménagement paysager, et notamment les grands sujets,  assure le rôle de filtre solaire et évite les vis-à-vis entre les bâtiments. L’immeuble de bureaux est implanté à l’angle de l’avenue de la Division Leclerc et de la rue Jean-Baptiste Clément, en contact direct avec la future place publique du carrefour Allende. Le socle en rez-de-chaussée côté placette est en grande partie occupé par de larges vitrines commerciales qui animeront les placettes basse et intermédiaire. Ces espaces commerciaux profiteront d’une situation et d’une exposition privilégiée au droit de cette nouvelle entrée de Ville.Son architecture veut traduire à la fois la technologie nécessaire pour obtenir des performances environnementales mais aussi la fusion, le lien privilégié entre nature et architecture. A la vêture d’aluminium plissé, abstraite, sensible aux reflets, à la variation de la lumière répond un grand mur végétalisé dont l’aspect varie au rythme des saisons ; il symbolise et souligne l’entrée principale de l’édifice. Les baies sont habillées de ventelles en verre mobile reprenant le motif du bardage. Enfin, l’attique est valorisé par la présence d’un grand cadre bordé d’une frise photovoltaïque. L’ensemble de ce dispositif offre une visibilité, une identité, un nouvel étendard à l’architecture durable.L’ensemble du projet est conçu selon le concept SMARTGRID avec une gestion mutualisée de la production d’énergie sur l’ensemble du site. A cet effet il sera prévu l’utilisation des ressources du sous-sol avec l’installation de sondes géothermiques verticales, la mutualisation des besoins de chauffage des bureaux et ders logements et le transfert d’énergie entre la production de froid nécessaire pour les bureaux et les besoins de chaud pour l’eau chaude sanitaire des logements.De ce fait cette opération est exemplaire du point de vue énergétique et en quelque sorte précurseur des opérations de demain à l’échelle des quartiers.      

    En continuité de la façade des bureaux, les 2 immeubles de logements, implantés à l’alignement, prolongent le front bâti le long de l’avenue de la Division Leclerc et assurent la transition volumétrique avec les bâtiments voisins existants plus petits. L’immeuble de logement « Ouest » (R+5), séparé du bâtiment de bureaux par une terrasse plantée, prend assise sur un socle de commerces qui animeront le rez-de-chaussée sur cette avenue. L’immeuble de logement « Est » (R+4+attique) complète la figure à l’alignement et se développe en équerre pour offrir à un maximum d’appartements la vue vers le cœur d’îlot paysagé. Les deux immeubles de logements sont traités volumétriquement et matériellement  de façon similaire mais se distingue par leur échelle et le traitement des limites en cohérence avec l’existant. L’accompagnement volumétrique permet une meilleure insertion dans le site.

    Les façades sur l’avenue sont traitées en pierre agrafée. Les baies sont animées par des éléments saillants de forme prismatique à l’intérieur desquels se logent des volets sectionnels. L’ensemble réalisé en aluminium rappelle la façade de l’immeuble de bureaux et apporte un jeu cinétique de reflets et de vibrance qui animeront l’avenue. 

    Les façades en cœur d’ilot sont parcourues de larges balcons et terrasses qui se lovent au milieu de la végétation.Situées entre l’immeuble de bureaux et le logement Ouest et entre les deux immeubles de logements, des failles végétalisées sont aménagées afin d’étendre visuellement le jardin intérieur sur l’espace public.