• General contractor: 
    BNP Paribas
    City: 
    Boulogne-Billancourt
    Shon: 
    27.900 m²
    Cost: 
    - M€
    Year: 
    2011
    Status: 
    Concours
  • chef de projet : Emmanuel Person

    Dans un monde où la raréfaction des emprises foncières en milieu urbain devient un véritable enjeu de développement pour les grandes villes, Natural Evolution propose une évolution alternative qui réconcilie densité et qualité de vie à travers un retour à la notion fondamentale d’habitat individuel et la réhabilitation d’une icône déchue : le village.

    Tout à la fois paysage et partie intégrante du paysage, cette « agglomération » d’habitations suspendues est conçue en interaction avec son environnement. Natural Evolution repose sur l’idée d’une nouvelle générosité : ne prendre que si l’on est capable de donner. Natural Evolution s’offre à la vue de tout un territoire autant qu’elle offre des vues sur ce territoire  à ses habitants.

    Sa composante végétale permet d’envisager un édifice qui renoue avec le rythme des saisons et la notion du temps qui passe. Un paysage mouvant  offrant à la ville le spectacle d’une façade qui se décline des teintes acidulées du printemps jusqu’aux teintes flamboyantes de l’automne. Composé de différentes strates typologiques qui s’assemblent dans la verticale par-dessus un socle qui assure un ancrage au sol naturel et un usage lié à des services, Natural Evolution se compose en fonction des besoins en matière de logements de chaque site, définissant ainsi des quartiers en superposition.Comme dans un village, Natural Evolution s’organise et se structure autour d’espaces communs qui sont des lieux de rencontres, des lieux d’échanges. Nous avons imaginé des césures volumétriques dégagées de toute habitation rythmant la verticalité et destinées à accueillir des squares plantés, des aires de jeux pour les enfants.


    Les habitations y sont pensées comme des maisons assemblées autour d’une rue verticale. On y retrouve les caractéristiques de l’habitat individuel, celle du « home sweat home » : de  grandes surfaces habitables avec plus de 3 mètres de hauteur sous plafond, un espace totalement modulable et largement vitré pour que chacun puisse le cloisonner selon ses besoins, la multiplication des orientations permettant l’appropriation de plusieurs directions dans l’espace.On y trouve aussi et surtout des jardins; véritables substrats en prolongement du sol naturel qui permettent avec plus de 80 cm de terre végétale et des profondeurs d’au minimum 3 mètres, la composition d’espaces paysagé abondamment planté. L’arbre y joue un rôle fondamental, il est un filtre solaire, une protection contre le vent, le bruit, la pollution ; il permet la mise à distance du vide.

    Ce dispositif complété par des espaces inter-climatiques que sont les vérandas pérennise au fil des saisons l’occupation des espaces extérieurs.  

    Natural Evolution défie la notion de vie métropolitaine telle que nous la connaissons, en proposant au cœur même de la cité une ville, une vie réinventées, dégagées des contraintes de transports liées au choix d’une résidence péri-urbaine.

    Une vie qui renoue avec nos origines où les fondamentaux tels que le ciel, la nature, l’horizon, la maison occupent une place centrale et participent d’un nouvel équilibre, celui d’une ruralité urbaine…