• City: 
    Paris 20e
    Year: 
    2012
    Status: 
    Réalisé
  • La parcelle du 31 rue de la Cour des Noues, située au droit du carrefour avec la rue de la Chine et mise en perspective depuis la rue de Belgrand, bénéficie d’une position privilégiée. Cette ancienne dent creuse, laissée vacante pendant plusieurs années, correspond à une zone de pliage de la rue de la Cour des Noues donnant ainsi au volume du bâtiment un rôle d’articulation urbaine devant s’adapter aux géométries et aux échelles différentes de deux édifices adjacents.Le projet se compose d’un bâtiment de logements sur rue (R+7 et R+8 partiel) et situé en alignement sur la rue et un second bâtiment indépendant sur cour en R+1 qui accueille une crèche. Cette crèche prend appui sur les pignons en fond de parcelle et dégage un espace vert en cœur d’îlots.

    Pour tenir compte de l’esprit architectural dominant de l’environnement proche, il nous est apparu intéressant de s’inscrire dans la logique tripartite des bâtiments voisins.

    Le projet comprend ainsi un soubassement en pierre bien marqué qui intègre un premier porche donnant accès aux logements et un deuxième porche qui mène directement au bâtiment autonome de la crèche. Ce dernier offre au travers de la grille de fermeture, une transparence qui laisse entrevoir depuis la rue, le jardin intérieur et la présence de cet équipement.

    Le socle du bâtiment sur rue est complété par un « entresol » vitré (R+1) en cassettes alu et légèrement plié afin de mieux valoriser le corps central en correspondance avec les deux niveaux de socle des bâtiments adjacents.

    Le corps principal, habillé de pâte de verre au ton brique, est formé d’une partie latérale verticale, pleine, légèrement en saillie qui se prolonge en linteau au-dessus des baies en rappel des bow-windows de l’immeuble des année 20 et d’une partie très largement ouverte sur la rue compte tenu de son exposition Nord. Un surplomb ponctuel vient marquer et rappeler les mouvements de façade du bâtiment adjacent. Ce corps principal est composé, de quatre niveaux marqués par des balcons filants qui redonnent l’unité à la façade, et d’un niveau R+6 en recul qui marque l’amorce des deux niveaux d’attique.Les deux derniers niveaux en retrait (R+7 et R+8 partiel), viennent prendre appuie et habiller par un jeu de volume de toiture zinc à l’image de combles, les pignons existants des immeubles mitoyens, dans un souci de continuité du skyline urbain.Pour ne pas rompre l’équilibre, entre les deux immeubles existants, à ce carrefour de la rue de la cour des Noues et de la rue de la Chine, il nous est apparu important de proposer une solution qui accompagne la différence de hauteur entre ces deux immeubles en reprenant leur même gabarit, et complète le chaînon manquant sur cette rue.Cette véritable couture urbaine entre deux immeubles adjacents de tailles différentes, à l’avantage de permettre de mieux dessiner la nouvelle silhouette générale de ce carrefour très dégagé à l’angle de la rue des Noues avec la rue de la Chine, en comblant une dent creuse longtemps resté vide.

    En fond de parcelle, un bâtiment d’un étage accueille une crèche dont la volumétrie en R+1 vient habiller les murs des pignons existants et s’articule autour d’une cour centrale.

    Cette crèche aux grandes baies vitrées est protégée et revêtue d’une vêture de bois vertical ajourée à l’image d’une petite maison en partie verticale et végétalisé en toiture terrasse supérieure.